Zoeken in deze blog

vrijdag 25 juli 2014

OPEN LETTER FROM 120 FLEMISH DOCTORS in BELGIUM on GAZA, July 2014

J'ai fait l'effort de traduire un appel que je considère important et exemplaire à la fois.
J'invite aux camarades francophones de réfléchir sur pourquoi cela se passe de mon côté linguistique de la frontière.
Sorry pour les fautes éventuels d'orthographe.
Diffuser parmi ceux ou celles de votre choix.

Vlaamse zucht

Guido Vermeulen

L’appel des médecins néerlandophones de Belgique :

L’appel dans la revue THE LANCET

120 médecins flamands ont signé une lettre ouverte qui demande la condamnation de l’action militaire au Gaza et des sanctions économiques et militaires contre l’état d’Israël.

Quelques points forts de cet appel :
Vivent en Gaza 1,8 millions d’habitants, dont la moitié sont des enfants, sur un territoire réduit comparable à celui du grand Anvers.
Depuis 2007 Israël a fermé et isolé Gaza par terre, eau et ciel.
De ce fait Gaza est devenu la plus grande prison en plein air du monde !
Depuis cette prison des groupes qui résistent à ce type d’occupation tirent des missiles vers Israël sans faire beaucoup de dégâts matériels et humains, grâce à la défense aérienne efficace d’Israël.
Depuis le 8 juillet 2014 Israël bombe à nouveau le Gaza. C’est la troisième campagne de bombes massives en 6 ans avec comme résultat provisoire 630 Palestiniens assassinés et 4000 blessés.
Un sur 3 victimes a moins que 18 ans.
Des milliers de maisons, mosquées, écoles et le port sont détruit, aussi un hôpital de revalidation et une centrale d’ambulances ont disparu sous les bombes.
Le bombardement d’hôpitaux n’est du jamais vu et constitue un vrai crime de guerre.
Gaza n’a plus d’endroits de refuge ; aucun lieu est encore en sûreté, plus possible de fuir nulle part.
Les hôpitaux sont pleins. Le transport de blessés devient problématique par le manque de pétrole des ambulances.
Docteurs et infirmiers travaillent 24 sur 24 et sont en manque d’électricité, de médicaments et d’autre matériel médical.
Qu’on rend le travail des secouristes de plus en plus difficile est honteux et scandaleux.
Dans des conflits de guerre les médecins défendent la neutralité car chaque vie humaine a la même valeur.
Mais dans ce conflit où 95 % des victimes tombent d’un côté on ne peut plus être neutre.
Les bombardements de Gaza n’est pas une opération de guerre mais un vrai massacre !
Un conflit dans lequel on tue des enfants qui ne savent plus s’échapper par des bombes par terre, par la mer et par l’air n’est pas une opération de guerre. C’est une expédition de punition !
De pays qui sont coupables de massacres et d’expéditions punitives
on n’achète plus d’oranges, on n’y va plus en vacances, on ne leur vend plus d’armes et on ne joue plus du foot UEFA.
Comme le dit Mado Gilbert, docteur d’urgence de la Norvège qui travaille dans l’hôpital Al-Shifa dans la ville de Gaza :
« On ne demande pas de nous fournir des bandages, des piqûres ou l’envoi d’équipes médicaux. L’intervention médical le plus efficace est de faire pression sur Israël d’arrêter les bombardements et de soulever le blocage de Gaza. »
En tant que médecins nous demandons aux politiciens de condamner Israël pour des crimes contre l’humanité faits à Gaza en ce moment et de renforcer cette condamnation par des embargos économiques et militaires.
Nous soutenons aussi l’appel de nos confrères internationaux publié dans la revue médicale THE LANCET qui condamne la violence atroce au Gaza.
Des négociations pour former les gouvernements dans cette période de vacances sont sans doute importantes mais ne doivent pas former une excuse pour nos politiciens pour se taire devant la crise humanitaire au Gaza.
Ne pas sanctionner le massacre actuel au Gaza est moralement inacceptable !
Israël ne peut pas s’appuyer sur une tache aveugle spéciale à son égard dans notre conscience.

Lettre publié dans le journal DE STANDAARD, 25 juillet 2014.
Marc Van Ranst, virologue du KU Leuven et un des responsables de la lettre, dit dans une interview en plus ceci :
« J’ai des difficultés de ne pas parler d’un GAZACAUST. Dans mes yeux Israël a gaspillé son crédit historique. Ce qui se passe avec les Palestiniens est inadmissible. Le temps de s’inquiéter est dépassé. Les gens sont en colère. Le monde doit sanctionner Israël, si non rien ne changera sur le terrain. Israël continuera à penser et à agir sans aucune contrainte, comme ils avaient une lettre de corsaire libre. »


Photo: Truth: 

http://www.filmsforaction.org/articles/empathizing-with-gaza-does-not-make-me-antisemitic-nor-prohamas-or-antiisrael-it-makes-me-human/

Kudos to David Harris-Gershon for speaking out on this issue. Poster by Worley Dervish (facebook page here: https://www.facebook.com/WorleyDervish).

Photo: Brave Jewish woman arrested in New York for reading out names of the dead in #Gaza #jewsforpeace
Brave Jewish women arrested in New York because she was reading out loud
in public the names of the vicitims in Gaza...

Geen opmerkingen:

Een reactie plaatsen